Déloger une colonie

Les sites utilisés par les colonies sont essentiels à la reproduction des chauves-souris. Leur préservation est importante mais parfois, la cohabitation peut s’avérer difficile. Il est néanmoins important de ne pas déloger une colonie durant la période de reproduction. Les jeunes chauves-souris qui ne savent pas voler seraient alors prises au piège dans le gîte, où elles mourraient. Les mères tenteront alors par tous les moyens de rejoindre leurs petits. Il est possible de procéder à l’expulsion en avril-mai, avant la naissance des jeunes, ou entre la fin de septembre et octobre, lorsque la colonie se disperse.

S’il s’avère absolument nécessaire de déloger des chauves-souris, vous pouvez le faire vous-même en respectant la marche à suivre ci-dessous :
1ère étape: L’observation

Cette étape peut être réalisée au courant de l’été. Pour être en mesure de déloger les chauves-souris qui se sont installées dans un bâtiment, il faut repérer les ouvertures par où elles pénètrent et les bloquer. Parfois, les ouvertures les plus régulièrement utilisées peuvent être identifiées par les taches noirâtres dont elles sont entourées. Surveillez le bâtiment au crépuscule et repérez le ou les endroits par où les chauves-souris sortent.
2e étape: L’élimination des entrées

En octobre, période où les chauves-souris ont débutées leur migration, il est possible de commencer à boucher les orifices avec un calfeutrant au silicone, de la laine d’acier, du mortier, un moustiquaire, etc. Lors des travaux, il est important de boucher tous les orifices utilisés de même que tout espace de 2 cm et plus que vous voyez. Laissez un ou deux orifices ouverts afin de vous assurer que toutes les chauves-souris sont sorties.
3e étape : L’éviction

Devant ces dernières ouvertures, fixez un moustiquaire ou un filet anti-oiseaux en polypropylène. Posez le matériel sur les orifices en attachant la partie supérieure et les côtés à l’aide d’agrafes ou de petits clous. Laissez la partie inférieure descendre devant l’ouverture. Ne pas la fixer. Cette étape va permettre aux dernières chauves-souris présentes dans le bâtiment de sortir, mais elles ne pourront plus y retourner. Par la suite, vers la fin octobre, vous pourrez bloquer définitivement ces dernières ouvertures. Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter les liens suivants :

4e étape : L’installation d’un dortoir

Les chauves-souris sont très fidèles à leur site de colonie. Il est certain qu’elles vont revenir le printemps suivant et qu’elles vont rechercher un endroit pour avoir accès à l’intérieur. D’où l’importance de bien bloquer tous les trous. Dans ce contexte, il est possible de fournir un gîte alternatif aux chauves-souris. Installez des dortoirs le plus haut possible afin que les chauves-souris soient à l’abri des prédateurs. Idéalement, placez-les près des orifices principaux par où les chauves-souris circulaient avant de les déloger. Le nombre et la dimension des dortoirs dépendront de l’effectif de la colonie, mais il est préférable d’en installer quelques uns pour maximiser les chances de réussite.

 

Source:

Chauves-souris aux abris. Déloger une colonie [en ligne]. http://chauve-souris.ca/d%C3%A9loger-une-colonie [page consultée le 26 novembre 2017].